Daech, l'histoire. Régis Le Sommier. (La Martinière)

Bientôt en librairie, « Daech, l’histoire », par Régis Le Sommier. Éditions de La Martinière.

129 morts à Paris, des « planques » depuis longtemps préparées, des commandos aguerris… Daech est certes une hydre aux mille têtes, qui repoussent quand on les coupe, elle n’en est pas moins une organisation avec ses chefs, sa hiérarchie, ses méthodes. Comprendre ses forces, c’est dévoiler ses failles. Comment une poignée d’hommes a-t-elle pu créer un califat en quelques mois ? Qui est Abou Bakr al-Baghdadi, autoproclamé Calife et successeur de Mahomet sous le nom d’Ibrahim ? Comment vit-il ? Avec qui « travaille »-t-il ? Quel rôle joue l’ouvrage Le Management de la sauvagerie, écrit en 2004 par Abu Bakr Naji, un membre d’Al-Qaïda, dans l’inspiration des actes cruels et symboliques de l’organisation ? Régis Le Sommier, reporter de guerre, habitué des missions militaires américaines en Afghanistan et en Irak, fin connaisseur des arcanes du Pentagone qu’il fréquenta comme correspondant permanent de Paris Match aux Etats-Unis, est aussi l’un des seuls journalistes à avoir interviewé Bachar el-Assad. Il nous dévoile ce que les militaires russes, américains et israéliens annoncent à l’Europe depuis bien longtemps : la lutte contre Daech peut être gagnée, mais elle sera âpre.

Régis Le Sommier est directeur-adjoint de Paris-Match. Grand reporter, il a été chef du bureau du magazine aux Etats-Unis entre 2003 et 2009, à New York. Au cours de séjours en Irak et en Afghanistan, entre 2006 et 2010, il a partagé le quotidien d’unités de l’US Army.